Nos dernières lectures : juin 2019

Ce mois-ci, les mamans proposent des lectures studieuses, tandis que Nine nous conduit dans une pâtisserie et qu’Arc-en-Ciel nous entraîne en pleine Antiquité.

Dernières lectures juin 2019

Arc-en-ciel, 7 ans, présente : Astérix et Latriaviata

Les pères d’Astérix et d’Obélix offrent à leur fils un cadeau pour leur anniversaire.
Comme ce sont les armes de Pompée, le préfet et Pompée envoient la grande tragédienne de Rome Latriaviata pour aller les récupérer au village gaulois.
Elle se fait passer pour Falbala, une gauloise.

Ce qui m’a fait le plus rire c’est quand les Romains se battent entre eux.
Je l’ai lu deux fois.

Par contre, des fois il y a des mots pas très polis dans le texte.
Astérix et Latriaviata – Goscinny et Uderzo

Extrait astérix et Obélix

Arc-en-ciel, 7 ans, présente Antigone d’après Sophocle

Antigone a une sœur et deux frères : Ismène, Étéocle et Polynice. Leur père Œdipe était roi de Thèbes. Après sa mort, il fallait un nouveau roi.
Étéocle et Polynice ont décidé de partager le trône un an sur deux. Mais au bout d’un an, Étéocle ne veut pas rendre le trône à son frère. Du coup, Polynice part en guerre contre lui, avec sept princes ennemis de la Grèce. Les deux frères s’entre-tuent. C’est leur oncle, Créon qui prend le trône et il fait enterrer Étéocle mais pas Polynice car il dit que c’est un traître. Sa sœur Antigone l’enterre même si c’est interdit. Au bout de la troisième fois elle se fait arrêter et est condamné à mort. Va-t-elle mourir ? Pour le savoir il faut lire le livre !

J’aime bien les images, elles ressemblent beaucoup à celles des poteries, surtout pour les couleurs.
Antigone d’après Sophocle – Gita Wolf & Sirish Rao

Découvrez d’autres idées de lectures sur la mythologie grecque.

Extrait Antigone

Nine, 7 ans, présente : la pâtisserie des meilleures amies

La pâtisserie des meilleures amies est une série de romans.
Hannah a une maman qui rêve de devenir pâtissière. Un jour, elle dit à sa mère « allez, réalise ton rêve ! ». Donc elle va le faire, mais elles vont s’installer dans une nouvelle ville et Hannah a peur de ne pas avoir d’amis. Elle n’avait pas pensé aux conséquences pour elle de ce rêve.
Finalement elle se fait plusieurs amis.
Chaque tome a un rapport avec la pâtisserie de sa maman. Dans le premier Hannah se fait des amis, dans le deuxième George son copain a des problèmes et dans le troisième Hannah passe à la télévision, son rêve à elle. Il y a toujours un lien avec le fait de se faire des amis.
J’ai trouvé ça trop bien, c’est pour ça que j’ai lu les trois tomes à la suite. Il se passe plein de choses. Le tome 2 est mon préféré.
La pâtisserie des meilleures amies – Linda Chapman

Tiphanya, maman, présente L’enfant précoce au quotidien

J’ai découvert ce titre sur le blog Grandir à son rythme et j’ai eu la possibilité de l’emprunter aussitôt à la bibliothèque.

C’est parce que j’ai un avis positif sur L’enfant précoce au quotidien que j’ai choisi de vous en parler. En général j’évite de commenter les livres sur ce thème, car j’ai l’impression de ne pas être légitime pour en parler. La précocité n’est pas une mode, ni un état passager. Il y a une certaine vulgarisation du terme qui m’énerve et je ne souhaite pas l’entretenir.
Ici j’ai apprécié le format et la présentation. En effet, cela ressemble plus à des notes ou des conseils, organisés par thème. Il s’agit surtout d’astuces liés aux apprentissages. Il est possible de piocher des idées ici et là, ou de tout lire d’un bout à l’autre. J’ai opté pour cette seconde solution car je pense qu’on ne sait pas toujours ce dont on a besoin.
Si vous cherchez à en savoir plus sur la précocité, passez votre chemin. Par contre si vous avez l’impression d’être déjà bien au courant de la question, mais que vous voudriez du concret, alors ce livre devrait vous aider.
J’ai ainsi revu mon utilisation du mot « apprendre », car comment apprendre ce que l’on sait déjà ? J’ai aussi décidé de laisser les esprits vagabonder plus souvent, de continuer à m’investir dans certains gestes du quotidien. Et bien d’autres bonnes idées très intéressantes et efficaces (pour une fois).
L’enfant précoce au quotidien – Béatrice Millêtre

Yza présente Les lois naturelles de l’enfant

Il y a quelques années, lorsque je débutais l’IEF (instruction en famille), j’ai eu l’occasion d’aller voir une conférence de Céline Alvarez. Elle avait parlé de son expérience avec autant de passion qu’elle en parle dans son livre.

Dans cet essai, elle parle de ses expériences personnelles en tant qu’écolière qui l’ont grandement marqué ainsi que de sa volonté de faire bouger les choses quoi qu’il arrive.
Elle présente ensuite l’expérimentation d’une pédagogie se basant sur « les mécanismes naturels de l’enfant » qu’elle a pu tester sur une classe de maternelle de ZEP (zone d’éducation prioritaire) pour une durée de trois ans.
Tout au long de son livre, Céline Alvarez cite les avancées dans le domaine des neurosciences ainsi que les travaux de Maria Montessori et d’Édouard Seguin. Elle s’est d’ailleurs appuyée sur ces connaissances pour mettre en place sa pédagogie.
Elle cite aussi les tests qui ont permis de mesurer les progrès des enfants tout au long de l’expérience ainsi que les nombreuses visites de personnalités et de scientifiques qui sont venus observer la classe en pleine action.
Suite à la lecture de ce livre et la réussite de cette expérience, je me dis qu’il est dommage que l’on ne tienne pas compte de ces données pour améliorer la pédagogie en maternelle. Notamment pour ce qui est du mélange des âges des enfants et de l’autonomie.
Je recommande la lecture de ce livre. Ne serait-ce que pour comprendre une partie du fonctionnement des enfants.
Voici quelques extraits :
« Ce qui crée les inégalités entre les êtres, ce ne sont pas les gènes, mais le milieu. »
« L’être humain apprend en faisant et non en écoutant. »
« …que l’on soit parent ou enseignant, accompagner un enfant exige une présence à soi, une observation consciente de nos propres gestes et attitudes. »
Les lois naturelles de l’enfant – Céline Alvarez

Piochez d’autres idées lectures dans notre chronique de printemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *