Nos dernières lectures : juin 2021

Juin se termine, il fait bien trop chaud, j’ai envie de migrer de l’est à l’ouest de la France. Bref, Mon autre reflet va entrer en estivation. Le blog sera au ralenti (à l’arrêt ?) bien que toujours intégralement disponible, de même que la boutique.

Quoi de mieux qu’un article sur nos dernières lectures avant de vous laisser ?

En cliquant sur les liens, vous pouvez acheter les livres sur Amazon via un lien affilié, ou simplement noter toutes les références pour le trouver en bibliothèque.

Arc-en-ciel, 9 ans, donne son avis sur Kamisama

Les trois livres sont des mini histoires avec des gentilles divinités qui sont beaucoup plus petites que les humains. Elles ne ressentent ni la faim, ni la soif, ni le froid. Elles sont rigolotes, surtout la divinité de l’électricité.
Il n’y a pas beaucoup de texte à lire. Ce manga se lit dans le même sens que les livres français. Et pas de gauche à droite comme Doraemon.
J’ai trouvé ces histoires plus émouvantes que dans le manga Roji ! qui est aussi avec des chats, sauf qu’il y a moins de chats dans Roji !. Surtout l’histoire avec le chat noir qui aide la petite fille à quitter le « hazama » qui est un monde entre celui des vivants et celui des morts.
Kamisama, série terminée en 3 tomes – Keisuke Kotobuki

avis lecture Kamisama

Nine, 9 ans, donne son avis sur Nécropolis

Necropolis est une série avec actuellement 2 tomes et le 3e va bientôt sortir.
C’est l’histoire de Robin, Violet, Astor et Lee-Ann qui sont des apprentis à l’Institut Saint-Ange qui forme les enfants de Nécropolis à devenir des gardiens. Ils apprennent à se battre contre les Déchus, les Osseux, les Errants, les Maudits et les Ombres.
En plus de leurs apprentissages, les enfants doivent se battre contre une ombre (la plus dangereuse des revenants) alors qu’ils ne sont qu’en première année. Ils se retrouvent dans cette aventure car ils sont curieux et surtout Lee-Ann n’a jamais peur de rien.
J’ai beaucoup aimé le début dans lequel on apprend comment les enfants sont devenus meilleurs amis en se battant contre un squelette. La série est super, mais la fin est très excitante et on a tout de suite envie de lire le tome suivant.
Nécropolis – Fabrice Colin

Yza, maman, donne son avis sur S.O.S. Titanic – Journal de Julia Facchini, 1912

Julia Facchini est une jeune italienne de tout juste 14 ans qui habite à New York. Peu de temps après, elle et sa famille se retrouve à bord du Carpathia pour rendre visite à leur famille en Italie. Pour son anniversaire, son frère lui a offert un journal dans lequel elle couche sur le papier ses états d’âme et l’aventure qu’elle va vivre sur ce paquebot, et notamment, l’épisode du sauvetage d’une partie des naufragés du Titanic.
J’aime beaucoup ce genre de récit qui permet de vivre l’histoire au travers du vécu d’une personne. Même si l’histoire est romancée, il y a toujours une grande richesse au niveau des informations historiques ainsi que des noms de personnes ayant existé. Le vocabulaire y est recherché et le lecteur peut s’immerger pleinement dans l’histoire au travers d’un récit plein d’authenticité. On y aborde divers sujets comme la place de la femme, les classes sociales, l’immigration, … En fin d’ouvrage, il y a toujours une partie « Pour aller plus loin » contenant quelques ressources historiques.

C’est le troisième livre de la collection Mon histoire que je lis après Marie Stuart et À la cour de Louis XIV et je suis toujours autant séduite.
Je dirais que ce livre est accessible à partir de 9 ans.
S.O.S. Titanic – Journal de Julia Facchini, 1912 – Christine Féret-Fleury

Extrait SOS Titanic

Tiphanya, maman, donne son avis sur Mes docs France

Alors que nous aimons bien la collection Mes p’tits docs de Milan, j’avais loupé l’existence de la série dédiée aux régions de France : Mes Docs France (qui compte déjà six titres !). Oubli réparé, grâce à deux exemplaires que j’ai reçu en service de presse.
Le format est classique, belle couverture, pages plastifiées, texte bien lisible et clair. Ils sont juste un peu plus hauts que les autres mini docs Milan.

La première chose positive à mes yeux est le duo d’enfants qui nous entraîne visiter la région. Il y a toujours une fille et un garçon, un enfant blanc, un enfant racisé. Ils sont tous les deux dessinés et ajoutés sur de très belles photos.
Par ailleurs le documentaire est en lui-même bien fait. Je ne connais pas les régions des deux livres que j’ai, donc je ne peux vérifier l’exactitude des propos, mais c’est clair et facile à lire. De plus, la priorité est donnée aux photos. Un petit lexique complète l’ensemble. On y trouve chocolatine pour l’Occitanie et calisson pour la Provence-Alpes-Côte-d’Azur (non, il n’y a pas que de la nourriture, mais à chacun ses centres d’intérêts).

extrait Mes docs France Milan

Il n’y a finalement qu’un « défaut », l’ensemble donne vraiment envie de partir en vacances. Cela rappelle donc bien les diversités présentent en France !
Mes docs France – éditions Milan (un duo autrice-illustratrice différent pour chaque titre)

Nous vous souhaitons un bel été. À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *