Nos lectures – spécial Halloween

Exceptionnellement dans cet article, nous ne vous présentons que nos dernières lectures spécial Halloween. Il ne s’agit pas de lectures pour se faire peur à tout prix, mais de lectures avec des enchantements et des créatures fantastiques.

lectures Halloween

Loulou, 5 ans 1/2, présente Meg and Mog

C’est un livre rigolo qui se passe à la période d’Halloween.
Les amies sorcières de Meg se transforment en souris parce que le sort qu’elles ont jeté s’est mal passé.
Meg & Mog – Helen Nicoll

Nine présente Amélia Fang et le bal barbare

C’est le premier tome de la série Amélia Fang.
Amélia est une vampire et elle est le personnage principal. Ses parents organisent une fête très célèbre où d’habitude elle est la seule enfant. Cette année, elle découvre qu’il y aura un autre enfant et d’abord elle est très contente. Mais cet enfant pourri-gâté est horrible et il lui prend Trouille, sa citrouille de compagnie.

J’ai trouvé que c’était trop bien car il y a beaucoup d’aventures. Amélia Fang est intrépide et intelligente. C’était chouette comme univers car il y avait aussi des fées, mais elles sont mal considérées par les vampires, car ce sont des créatures des lumières. Il y avait aussi des licornes, un moitié-vampire moitié-fée, des squelettes, des zombies, des yetis, des sortes de diables avec une faux, etc.
À la fin il y a de fausses recettes comme la confiture de doigts de pied, car dans l’histoire, à l’école les enfants apprennent à cuisiner.
Amélia Fang et le bal barbare – Laura Ellen Anderson

D’autres avis sur cette série sont à découvrir chez Jojoenherbe, Hilde et Lou.

Tiphanya, maman, présente Engrenages et sortilèges

C’est au milieu des romans pour ados que j’ai emprunté Engrenages et sortilèges car je suis une grande amatrice de steampunk, ce genre littéraire et esthétique qui met en avant l’esthétique victorienne et les machines.
Cyrus et Grise sont deux excellents élèves de l’Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre (une cité qui m’évoque une ville très industrielle et pluvieuse comme le Havre, où je n’ai jamais mis les pieds). Elle étudie la mécanique, il étudie la magie, et ils évoluent donc dans deux univers bien distincts. Mais lorsque quatre malfrats tentent de les kidnapper ensemble, ils se retrouvent à s’allier pour trouver une issue de secours et survivre en dehors de l’Académie.
C’est un roman d’apprentissage, d’amitié et d’aventures avec une trame politique et sociale. L’ensemble est habilement mené, rien n’est de trop. Les émotions sont présentes et décrites avec respect. Les relations évoluent en douceur. En fait rien n’est « cliché », ou « déjà vu », tout est suffisamment bien écrit pour être compris sans mettre les pieds dans le plat.
Je dois dire qu’en littérature pour adolescents, je suis de plus en plus fan des auteurs français, surtout quand ils ne cherchent pas à reproduire les codes des auteurs américains.
Engrenages et Sortilèges – Adrien Tomas

Tiphanya présente aussi le manga L’atelier des sorciers

Sous des traits légers, L’atelier des sorciers est une série pour adolescents et adultes qui questionne sur le libre arbitre et les choix vers le monde professionnel, la majorité, etc. C’est aussi une série avec une bonne touche de mystère (l’héroïne est-elle manipulée ? Est-elle une élue ?).

Coco est une jeune fille qui a toujours rêvé de devenir sorcière. Le hasard met sur sa route Kieffrey, un sorcier qui possède un atelier dans lequel il accueille plusieurs apprenties. Avec Coco, le lecteur découvert la vie des sorciers, les règles qui régissent cette société et les interdits. Pour aller au bout de sa formation elle devra apprendre de nombreuses techniques et accepter de passer des examens.
Chaque apprentie a des motivations différentes, chacune a un rapport aux examens et aux apprentissages différents. Autant dire que cette vision des choses est l’un des éléments de la série qui me touche, ayant choisi l’instruction en famille pour ma fille. Mais attention, ce n’est qu’un élément en toile de fond.
Car finalement c’est une série agréable sur l’amitié, la confiance, les secrets et le bien fondé des règles de la société magique.
L’atelier des sorciers – Kamome Shirahama

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter cet article avec des ressources en anglais sur Halloween (et en espagnol sur la fête des morts).

Cet article participe au challenge Halloween organisé par Hilde et Lou.

challenge Halloween

10 réponses sur “Nos lectures – spécial Halloween”

    1. Je suis tellement sensible aux couvertures que je me retrouve parfois à lire des récits totalement en dehors de mes habitudes ! Je crois que « Engrenages et sortilèges » auraient pu proposer n’importe quel genre de récit pour ados, je l’empruntais quand même.

  1. Chouette sélection halloweenesque! J’ai particulièrement apprécié l’univers d’Amélia Fang et déjà eu l’occasion de croiser « Meg & Mog » mais ça fait longtemps, je ne m’en souviens plus très bien. C’est sympa de pouvoir découvrir l’avis du sorcier Loulou et de la sorcière Nine! 🙂

    1. Ce n’est pas toujours évident d’avoir des avis très clairs de la part des enfants, mais j’aime bien lire leurs avis, surtout si je connais déjà un peu. Par exemple pour Amélia Fang, j’ai lu les avis de tout le monde lors du challenge Halloween et j’étais surprise de voir que les adultes mettaient l’accent tous sur la même chose que ma fille n’avait pas du tout raconté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *