Nos lectures : mars 2020

Nous vivons une période bien étrange, faite de nombreuses incertitudes. Mais dans ce monde changeant et imprévisible, il reste une constance : les livres peuvent nous permettre de nous évader !
Certains aiment à lire des témoignages difficiles pour se réconforter et c’est probablement pourquoi le Journal d’Anne Franck résonne chez tant de lecteurs. Nous, au sein de l’équipe de Mon autre reflet, nous avons des goûts très variés.
Nine continue à dévorer toutes enquêtes policières qui lui tombent sous la main et après Les neuf de la rue Barbe, très court et léger, elle nous présente un livre dans lequel le lecteur a un véritable rôle à jouer. Yza poursuit la lecture à voix haute de récits et après l’histoire se lance dans la philosophie. Peut-être que l’une de nos lectures vous donnera envie…

lectures parents enfants en IEF

Alex, bientôt 6 ans présente, Myrmidon au pays des cow-boys

C’est un livre sans texte, il n’y a que des images.
Il y a des habits de cow-boys sur un arbre. Myrmidon arrive, les attrape et s’habille avec. D’un coup, il est attaqué par plein de flèches. Il les évite. D’un coup un cheval sort de terre et Myrmidon monte dessus. Ils se sauvent et se cachent derrière un arbre. Les Indiens arrivent et ne les voient pas. Du coup ils s’en vont. Myrmidon et le cheval sortent de leur cachette. Mais les Indiens reviennent et Myrmidon se réfugie sur l’arbre. Les Indiens secouent l’arbre et Myrmidon tombe et perd ses habits. Quand il arrive en bas, les Indiens sont partis.

Ce qui me fait rire c’est qu’à la fin il n’y a plus d’Indiens, plus rien.
Je pense qu’en fait c’est un rêve que fait Myrmidon.
Myrmidon au pays des cow-boys – Loïc Dauvillier et Thierry Martin

exrtait myrmidon

Nine, 8 ans, présente, Les nouveaux détectives – Mystère au manoir

Ce livre est un roman dont vous êtes le héros. Ça veut dire que le lecteur décide entre certaines actions des personnages. Cela le conduit à une page en particulier. Il y a plein de fins différentes, dont une dans laquelle les personnages principaux meurent et plusieurs fins où tout se finit bien ou très bien.
Ça commence quand Carlos découvre que sa mère détective est malade alors qu’il y a une enquête à résoudre. Il décide de mener l’enquête, sans l’autorisation de sa mère. Eliza et Frank vont l’aider, et heureusement d’ailleurs.
C’était très captivant ! J’avais toujours envie de continuer.
On a l’impression que c’est un livre gros et dur. Mais en vrai, on peut le lire super vite car on ne lit pas tout. En plus comme c’est captivant on continue, alors ça va plus vite. J’espère qu’il y aura plein d’autres tomes !
Les nouveaux détectives, Mystère au manoir – Lauren Magaziner

Maëly, 8 ans, présente Vercingétorix et les Gaulois

C’est l’histoire de la vie de Vercingétorix, depuis sa naissance jusqu’à sa mort, en bande-dessinée.
Le père de Vercingétorix a été arrêté par les Arvernes pour avoir voulu unifier tous les peuples de Gaule, et il est mis à mort.
Comme les peuples gaulois n’arrivaient pas à battre les Romains, Vercingétorix a réussi à convaincre les peuples de Gaule de s’unir contre l’envahisseur.
Vercingétorix s’est battu contre les Romains toute sa vie car ils voulaient envahir la Gaule. Au début c’était les Gaulois qui gagnaient. Après, les Romains sont devenus de plus en plus forts et certains Gaulois se sont alliés aux Romains.
Si vous voulez connaître la fin de l’histoire, lisez ce livre !
Vercingétorix et les Gaulois – Dominique Joly et Bruno Heitz

BD sur l'histoire de France

Yza, maman, présente Kierkegaard et la sirène

J’ai découvert la collection Les petits Platons il y a quelques temps. Le format que j’ai choisi est le format poche. Le livre fait une soixantaine de pages et contient de nombreuses illustrations. Ce titre est le premier que j’ai lu à mes enfants.
C’est l’histoire d’une sirène qui a tout pour être heureuse, mais qui ne parvient pas à l’être. Par deux fois elle quitte son royaume du fond des mers pour rejoindre Copenhague où elle y rencontre Kierkegaard, le philosophe. Ce dernier parvient à lui faire comprendre que le secret du bonheur est d’être soi-même et de ne pas chercher à vouloir être quelqu’un d’autre. C’est nous qui choisissons la direction que nous voulons donner à notre vie. Il faut savoir faire des choix et les assumer.
Un récit accessible aux enfants tout en permettant une approche ludique de la philosophie.
Kierkegaard et la sirène

Récit philo à lire en famille

Tiphanya, maman, présente The call of the Wild+Free

Cet essai sur l’instruction en famille est un livre disponible uniquement en anglais, écrit par la fondatrice de la communauté Wild+Free (pour les familles en IEF). Le titre exact est The call of the Wild+Free, reclaiming wonder in you child’s education.
J’ai été très tentée par ce livre, car j’aime beaucoup l’esprit Wild+Free et que j’ai déjà acheté certains de leurs bundles et magazines. C’était l’occasion d’avoir plus à lire.
Au final je suis un peu déçue. Ma fille a 8 ans et elle n’est jamais allée à l’école. J’ai déjà lu le livre de Peter Grey et même des essais de John Holt et de nombreux autres pédagogues. Je sais donc pourquoi nous pratiquons l’instruction en famille, ce que nous y gagnons et les petits inconvénients du quotidien. Au fil des pages, j’ai bien vu que je n’étais pas la cible de ce livre.
En effet, cet essai est une sorte de guide pour les parents qui hésitent, pour ceux qui cherchent une alternative. On y découvre certaines réalités de l’instruction en famille, ainsi on y parle de socialisation. L’auteure démonte les uns après les autres tous les arguments qui nous semblent insurmontables (je n’ai pas de diplôme, je n’aurai pas le temps, etc). Il y a aussi plusieurs suggestions d’activités à mettre en place, en lien avec les principales idées de Charlotte Mason mais pas seulement.
Alors bien sûr, c’est stimulant de lire un témoignage qui ressemble à notre quotidien et ainsi de se sentir un peu moins seule. L’ensemble est d’ailleurs écrit de façon positive et dans un anglais relativement accessible. D’ailleurs je l’ai lu en entier, je ne m’en suis pas lassée. Mais il est à réservé aux personnes qui veulent gagner en confiance et en aisance dans leur rapport à l’instruction en famille.
The call of the Wild+Free – Ainsley Arment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *