Dernières lectures : quand chacun donne son avis #2

Je vous présente une deuxième fournée de livres. Il y en a pour tous les goûts, car chaque livre est présenté par un lecteur différent. Vous aussi, n’hésitez pas à nous envoyer une présentation de votre livre préféré ou de la dernière lecture de votre enfant, grâce au formulaire de contact. Elle sera intégrée au prochain billet lecture.

Retrouvez donc toutes nos chroniques lectures pour encore plus de suggestions !

Nine, 6 ans, présente la série Les animaux de Lou

avis les animaux de LouLou est le personnage principal. C’est une petite fille qui aide les animaux car elle a un pouvoir spécial. Elle peut parler aux animaux.
Il y a vraiment beaucoup de tomes, je ne les ai pas tous lu. Chaque tome est avec un animal différent. Le texte n’est pas très dur pour moi parce que je ne lis que les bulles et l’adulte lit le reste. Et c’est écrit en script.

J’aime bien car l’histoire est rigolote. Et maintenant que je sais lire, c’est facile et je peux les lire en une seule fois. Et j’aime beaucoup les histoires avec des animaux. Parfois il y a des choses qui font un petit peu peur. Il y a souvent un monsieur méchant avec les animaux, lui il me fait peur. Ou alors Lou se perd, ça aussi ça fait un peu peur. Mais ça finit toujours bien.

La dernière page est une explication sur l’animal principal de l’histoire, sa taille, son lieu de vie, plein de choses.
Collection les animaux de Lou (cliquez sur le lien pour découvrir les différents titres)

Arc-en-ciel, 6 ans, présente Olga la petite matriochka

avis Olga la matriochkaOlga est une poupée russe. Elle veut savoir pourquoi elle n’est pas comme ses sœurs : pourquoi elle ne s’ouvre pas et pourquoi elle ne cache pas une plus petite matriochka.
Elle s’en va chercher la réponse. Sur son chemin, elle rencontre : un vendeur de poupées russes, une décoratrice de matriochkas, un menuisier, un bûcheron et le grand tilleul.
Elle comprend pourquoi elle est différente et elle rentre chez elle.

Ce que j’ai préféré : quand elle rentre chez elle.
Ce que j’ai le moins aimé : le fait de couper un arbre.
Olga la petite matriochka (cliquez sur le lien pour avoir les références exactes)

Lucile, 12 ans, nous présente Nos étoiles contraires

avis nos étoiles contrairesSujet principal : la maladie
Hazel, seize ans, est atteinte d’un cancer des poumons. Un jour, elle rencontre Augustus, dit Gus, un jeune homme de dix-sept ans, amputé d’une jambe pour cause de cancer…

C’était génial ! Hazel est courageuse, mais très pessimiste par moments. Ça m’a fait rire, pleurer, hurler parfois. L’histoire est très émouvante et très triste. J’ai été captivée. L’auteur raconte le quotidien des ados cancéreux. Hazel n’est pas une héroïne au sens strict du terme car elle ne réalise pas d’exploits particuliers ; non, elle vit sa vie, et c’est formidable, car, chaque jour, elle trouve la force de se lever et de vivre !

Nos étoiles contraires (cliquez sur le lien pour avoir les références exactes)

Tiphanya, maman, présente Le livre du Hygge

avis livre du hyggeCe jour-là j’avais envie d’un livre pour moi, pour me faire du bien, après hésitation face à un livre de méditation, j’ai opté pour le livre du hygge, sous-titré mieux vivre – la méthode danoise.
Je n’attendais pas un livre promettant des miracles, mais des astuces pour inclure plus de douceurs dans mon quotidien. J’ai notamment été séduite par les illustrations douces (à dominante bleu sur fond crème) et par les photographies qui donnent envie de passer l’hiver en Scandinavie.
Ce livre est une présentation sérieuse de la vie au Danemark, le rythme de travail, le temps passé avec les proches, la vie sociale. Il est complété de réflexion sur la notion de hygge et son équivalent dans d’autres langues. Et au fur et à mesure on glane des conseils, des astuces, des résultats d’études sérieuses. Ainsi une étude américaine a mis en avant que les gens qui se rendent au travail en vélo sont plus heureux que ceux qui y vont en voiture ou en transport en commun.
Une lecture agréable, légère, qui donne envie d’allumer des bougies, de lire emmitouflé dans un gros pull en laine ou de boire un chocolat chaud sans rien faire d’autre que le savourer (car je l’ai surtout lu cet hiver).
Le livre du hygge (cliquez sur le lien pour avoir les références exactes)

Laisser un commentaire