Bien choisir une liseuse pour enfant

Nous sommes une famille de lecteurs. Cela veut dire qu’on lit beaucoup, qu’on adore parler de nos livres et qu’on ne va nulle part sans un livre chacun. Malheureusement le poids des livres est assez conséquent et c’est pourquoi nous avons chacun un ebook et que je vous propose ci-dessous mon expérience pour bien acheter une liseuse pour enfant.

La liseuse enfant n’est pas un écran comme un autre

C’est ce que j’ai le plus lu en ligne : il faut éviter de donner une liseuse aux enfants car cela fait un écran de plus.
Suivant les interlocuteurs que l’on a, il y a deux défauts principaux aux écrans : la passivité et la lumière bleue.
Avec un livre électronique, l’enfant doit lire. Exit la passivité, même si on tourne les pages en tapotant sur un coin de l’écran, cela n’a rien à voir avec un dessin animé ou un petit jeu gratuit sur téléphone.
Ensuite concernant la lumière bleue, le sujet est plus délicat. Techniquement le texte est affiché sans lumière bleu mais aujourd’hui, les liseuses intègrent toutes une lumière pour pouvoir lire dans le noir (source). Toutefois cette lumière n’est pas dans l’écran, mais sur les côtés et elle agresse bien moins les yeux que le fait de regarder un smartphone ou une télévision. De plus, il est souvent possible de la désactiver, ce que je vous conseille fortement. La liseuse s’utilise alors comme un livre classique : s’il n’y a pas de lumière dans la pièce, il est impossible de lire.

Les avantages d’une liseuse pour un enfant

Chez moi, j’ai constaté deux avantages majeurs, loin des soi-disant récompenses avec gamification parfois incluses.
On peut régler la taille du texte et continuer à lire « normalement » (sauf sur un PDF). Pour les enfants les plus jeunes, qui débutent dans la lecture, cela permet de proposer de vrais petits romans avec un texte écrit plus gros et donc moins intimidant.
L’autre élément intéressant est que l’on ne voit pas la taille du livre. C’est un gentil subterfuge pour les lecteurs vite intimidés. Avec ce format, tous les livres ont l’épaisseur de la liseuse, impossible de savoir si on a 40 ou 400 pages. On a juste systématiquement une barre de progression (en durée ou en pourcentage).

liseuse pour faire les maths
Ma liseuse accepte les PDF et j’y mets donc des fichiers de mathématiques pour se passer d’écran connecté pendant les temps d’instruction

Les critères pour choisir une liseuse

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour comparer les références et savoir quelle liseurs pour enfant choisir. Je vous les donne rapidement ici mais ensuite, je vous donne mon avis sur certains produits.

→ La taille de l’écran
Pour des romans, un écran entre 6’’ et 8’’ est suffisant. Pour lire de la bande dessinée et des mangas, il faut prévoir au moins 8’’. Cependant attention, les liseuses sont en noir et blanc, donc adaptées au manga, bien moins aux BD européennes.

→ La prise en main
Le plus souvent l’écran est tactile. Il peut tout de même y avoir quelques boutons sur le côté. Par ailleurs, il faut aussi regarder comment charger les nouveaux livres. Avec des enfants, privilégiez le chargement filaire (même s’il est de plus en plus difficile d’allumer une liseuse sans créer un compte et installer le WiFi…).

→ Les fichiers gérés
Par défaut, les liseuses fonctionnent avec des fichiers EPUB et acceptent le plus souvent les PDF. Amazon est une exception qui refuse les fichiers EPUB et lit en priorité les MOBI et les PDF. D’autres fichiers peuvent être acceptés, en particulier pour lire des mangas ou écouter des livres audio.
Cependant, il existe des logiciels comme Calibre pour convertir les différents fichiers de livre.

→ La mémoire interne et la connexion
Je les regroupe car dans tous les cas on peut charger plusieurs centaines de livres. De plus, il y a systématiquement une connexion internet dans les modèles récents.

→ Les options
Ce dernier point varie suivant les marques. Ainsi on peut avoir un étui, un stylet (et la possibilité d’écrire, j’en parle ci-dessous), une protection anti-publicité, etc.

Les meilleures liseuses selon moi

Techniquement, il faudrait remonter dans le temps car ma liseuse préférée est celle que j’ai depuis 10 ans et qui n’est plus vendue.

J’ai testé des liseuses Kindle Amazon et Kobo FNAC et le service après-vente des deux commerces. Pour le contexte, nous avons d’abord eu deux liseuses différentes, deux Kindle Amazon (une par adulte mais deux références distinctes). Elles fonctionnent super bien et le seul souci que nous avons eu a été réglé hyper rapidement par le SAV Amazon.
Toutefois, pour des raisons plus éthiques, j’ai choisi d’acheter une KOBO NIA à notre fille et là c’est la déception totale. La première est tombée en panne un mois après l’achat. La prise en charge par téléphone (nous étions à l’étranger) a été nulle (dans le sens où rien ne pouvait être fait). La prise en charge en magasin la première fois a été top : on nous a échangé instantanément la liseuse contre une nouvelle. Sauf que le deuxième modèle a un bug que le SAV ne veut pas reconnaître. Pour eux, on ne sait pas recharger la batterie. Résultat, on a une liseuse de six mois inutilisable en voyage…

Trois liseuses différentes
Les trois liseuses avec les protections choisies par chacun.

Donc je sais bien tout le mal que l’on dit sur Amazon, entre autre sur l’écologie.
Toutefois, je pense également qu’entre un appareil que l’on doit changer souvent et un autre que l’on peut conserver pendant des années, le plus écologique est celui que l’on ne renouvelle pas. Donc ma fille aura prochainement une nouvelle liseuse Amazon !

Kindle PaperWhite 8Go sans publicité

Mon choix se porte sur le PaperWhite avec un écran de 6,8’’ qui est l’une des plus grosses ventes Amazon pour une liseuse.

Les points forts pour confier cette liseuse à un enfant :
– en payant 10 € de plus, on est sûr de ne pas avoir de publicité ;
– l’éclairage est totalement désactivable ;
– l’écran est sans reflet, le rendu est celui d’une feuille de papier ;
– possibilité de choisir un papier plus ocre qui fatigue moins les yeux ;
– taille de police et espacement entre les lettres réglables ;
– accès facile à internet pour couper la connexion WiFi.

Si j’avais un budget plus conséquent, j’opterais pour le Kindle Scribe qui peut se transformer en carnet de note. Mais cela convient plus pour des adolescents et adultes que pour des enfants.

L’étui : indispensable pour protéger la liseuse

Le but est de pouvoir emmener la liseuse facilement avec soi, que l’on soit plus ou moins soigneux. Il est donc préférable de prévoir un étui quelle que soit la liseuse que l’on choisisse.
L’étui doit être rigide (pour protéger l’appareil), au goût du lecteur et adapté à la façon de lire.

Il y a des références pour poser le livre debout sur un bureau par exemple, pratique pour ceux qui lisent en mangeant. D’autres ont un élastique pour y glisser sa main, ce qui convient pour lire en voiture ou dans les transports en commun. Le seul critère est de vérifier la taille de l’étui pour que l’écran entre dedans.

Conclusion : acheter une liseuse à un enfant

Bien sûr, tout dépend du rythme de lecture de l’enfant et de la bibliothèque la plus proche. Quand on vit à l’étranger, la lecture numérique permet d’avoir accès facilement à des livres dans la langue de son choix.
Un autre avantage d’une liseuse est que la capacité étant toujours énorme, on peut y placer des livres pour toute la famille. Avant cet été, ma fille et moi-même nous nous partagions ma liseuse. Puisque l’appareil garde la page, elle pouvait lire en journée et je me plongeais à mon tour dans mon roman quand elle était couchée.
Et si c’est un investissement au départ (il faut compter une centaine d’euros), j’apprécie chaque kilo en moins à chaque fois que nous partons en voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *