Mon avis sur Not so Classic, collection en anglais

De plus en plus d’éditeurs français proposent des livres en anglais. Si je n’aime pas tout ce qui est fait, il y a quelques très bonnes initiatives comme la collection My English factory pour les moins de 10 ans ou même Tip tongue pour les enfants à l’aise en lecture. Aujourd’hui je vous donne mon avis sur Not so Classic, une nouvelle collection qui m’a plu car elle propose des textes initialement édités en anglais.

En effet, il y a une vraie différence entre les textes écrits par des français à des vocations strictement pédagogiques et des textes écrits par des anglophones dans le but d’offrir un bon moment lecture. C’est d’ailleurs pourquoi je préfère acheter autant que possible des albums d’auteurs anglais que des albums « pédagogiques ». Et c’est pourquoi cette collection a attiré mon œil : ce sont des textes originaux, intégraux, avec simplement un accompagnement pédagogique, en anglais également.

Avis sur Not so Classic

PublicÀ partir du niveau B1 en anglais
UtilisationEn autonomie
Compétence du socle communAnglais et lettres
Type de pédagogieNon concerné
Prix7,90€ – commander maintenant

Présentation de la collection Not so Classic

Cette collection est avant tout une création italienne, en collaboration avec l’université de Bologne et qui est vendue en France par Belin Éducation. L’objectif est de permettre aux personnes apprenant l’anglais, adolescents ou adultes, d’oser lire en version originale directement.

Ce n’est pas un texte bilingue et tant mieux.
Concrètement il y a le texte dans sa version intégrale en anglais. Et dans la marge, certains mots sont traduits ou expliqués directement en anglais.

À l’issu du texte se trouve un dossier complet sur l’auteur et l’œuvre. L’approche est très littéraire, il s’agit de comprendre le texte, dans son contexte, de dégager des thèmes principaux, etc. Une page de quizz et questions/réponses est proposée par chapitre / nouvelle / acte (suivant le récit en main) ainsi qu’un résumé et les points importants. Enfin il y a plusieurs pages de jeux sur la langue à proprement parler.

Actuellement la collection compte quatre livres différents, tous vendus à 7,90 €
The Importance of Being Earnest, une pièce de théâtre d’Oscar Wilde
Creepy stories, des nouvelles et poèmes d’Edgar Allan Poe
Of Mice an Men, un roman de John Steinbeck
Animal Farm, un roman politique de George Orwell

Je ne possède que The Importance of Being Earnest et Creepy stories. J’avais espéré commencer à travailler avec l’un d’eux avec une des mes élèves adolescentes, mais les microbes et le confinement ont eu raison de nos rencontres. L’avis repose donc uniquement sur ma lecture (et mon expérience de prof bien sûr).

Collection Not so Classic Belin

À qui conviennent les livres en anglais Not so Classic ?

L’éditeur annonce que les apprenants doivent avoir un niveau B1 ou B2 pour profiter de ces livres.

Personnellement je pense que cela dépend beaucoup des différents titres et de la motivation du lecteur. Ainsi effectivement à un niveau B1 et avec une motivation mitigée, la lecture de The Importance of Being Earnest sera possible sans trop de difficulté. Par contre la même personne risque d’être complètement démotivée à la lecture d’Edgar Allan Poe car le vocabulaire est vraiment précis et surtout peu courant. Je me suis sentie plus d’une fois dépassée par l’écriture d’Edgar Allan Poe et j’étais plus que ravie de la présence du vocabulaire sur le côté.

Extrait Not so classic Creepy Stories

Est-ce que le dossier de fin est intéressant ?

J’ai lu Creepy stories en attendant Halloween. Et j’ai énormément appris avec le dossier ou plutôt j’ai mieux compris ce que j’ai lu. L’objectif est en effet de donner un éclairage enrichissant : on nous explique la création des narrateurs, l’absence des femmes, l’évolution de la langue depuis le 19e siècle et bien plus.

La première partie est donc enrichissante au niveau de la culture littéraire et pour une compréhension qui dépasse juste le sens des mots.
Pour la suite, ce sont des éléments avec une démarche assez scolaire puisque ce sont des tests pour valider la compréhension et des exercices de vocabulaires. Toutefois je dois bien reconnaître que pour du niveau B2, les jeux de langue sont bien faits et permettent de développer une utilisation précise du vocabulaire. Autant seul chez soi, je comprends qu’on n’ait pas forcément envie de les faire, autant dans le cadre d’un cours (particulier ou en groupe) c’est le genre d’activité rapide avec un gain de connaissance important.

extrait Not so classic

Jeu de langue - Not so Classic

Mon avis critique sur Not so Classic

Je dois d’abord dire qu’en lisant les nouvelles de Creepy stories j’ai pris conscience que je ne faisais plus assez d’anglais. C’était assez déprimant. Mais je me suis rendue vite compte que tous les mots qui me posaient problème étaient expliqués. La lecture reste donc fluide.

Bien sûr il est possible d’acheter les livres en format poche auprès d’un éditeur anglophone et de se débrouiller avec un dictionnaire. Mais depuis la France, le prix d’un livre poche que l’on doit faire venir d’Angleterre coûtera le même prix que l’un de ces titres édités en France (ils sont tous à 7,90 €).
De plus, je suis sûre que je ne suis pas la seule, face à un mot difficile, à me dire « je le comprendrai plus tard » ou « je comprends la phrase, ce n’est pas important de chercher ». Le fait d’avoir juste une explication ou une traduction du vocabulaire difficile directement sur la bonne page est très pratique.
Est-ce que pour autant je vais retenir tous les mots nouveaux ? Non probablement pas, mais l’idée est de développer l’utilisation de la langue, de prendre le réflexe de lire en anglais et progressivement d’enrichir son vocabulaire.

J’espère juste que le catalogue va vite s’enrichir, car je ne suis pas totalement convaincue par les différents titres proposés. Ainsi il n’y a pour le moment aucun récit écrit par des femmes…

Les plusavantages

Les moinsInconvénients

  • Lecture fluide
  • Dossier littéraire de qualité
  • Jeux sur le vocabulaire
  • Petit prix
  • Peu de choix
  • Niveau variable selon les livres

Conclusion

Afin d’éviter les mauvaises surprises, je veux juste en conclusion revenir sur les niveaux en anglais.
On considère qu’à la fin du collège, les adolescents doivent avoir le niveau A2 acquis en LV1 (certains formulent ça autrement : les collégiens doivent être dans l’apprentissage du B1). Puis à l’issu du bac général, le niveau doit être B2.

Dans les faits, j’ai des sérieux doutes sur le niveau B2 et je pense que si les lycéens passaient des tests de langue, très peu d’entre eux seraient capables de valider le niveau B2.
Par ailleurs la collection Not so Classic annonce B1 → B2, que l’on peut comprendre pour B1 et B2 ou pour ceux qui sont en train de passer de l’un à l’autre (B1 validé donc). Soit du niveau lycée impérativement.

OK, désolée, c’est du charabia de prof.

Pour faire simple, ce sont des livres pour ceux qui sont à l’aise en anglais, pour ceux qui veulent aller plus loin que ce que les programmes scolaires proposent, pour les adultes qui veulent se replonger dans des textes directement en VO.
Cela convient même pour des ados à partir de 14 ans, plus ou moins bilingues à l’oral, découvrant la lecture en anglais. Et donc il ne faudra pas être déçu ou surpris si un lycéen trouve la lecture vraiment ardue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *