Mon avis sur Let’s go to the USA, livre interactif

Il y a quelques temps déjà était sorti un premier tome très similaire, Let’s go to school. J’avais tellement apprécié ce premier livre, que je l’utilisais avec une demoiselle à qui je donnais des cours particuliers en anglais, il me servait de ligne directrice.
Maintenant que c’est surtout ma fille qui s’intéresse à l’anglais, ce second tome moins centré sur l’école, me semblait intéressant.

Je vous propose de découvrir mon avis sur Let’s go to the USA, un livre dit interactif qui est fait pour initier les enfants à l’anglais.

Public À partir de 6 ans
Utilisation En autonomie, en cours privé
Compétence du socle commun Anglais
Type de pédagogie Non pertinent
Prix 13,90 €

Bouton commander sur Amazon

Présentation du livre Let’s go to the USA

Ce livre Let’s go to the USA de Bayard Jeunesse est très épais tout en ne comptant que 27 pages. Il est en effet cartonné afin de proposer un système de tirettes.

Chaque double page se concentre sur un thème qui nous permet de découvrir les États-Unis. Les guides sont deux enfants, Jackson et Eileen, qui prendront à plusieurs reprises la parole. C’est discret, mais ces deux personnages vont surtout utiliser des phrases classiques des premiers temps d’apprentissages : my adress is seven Park Street ou encore Jackson wants to be a doctor.

extrait livre let's go to the USA

Les thèmes abordés sont variés et sont prétexte tant à l’acquisition de vocabulaire qu’à une approche culturelle et historique du pays.
Ainsi sur la double page Let’s visit Hollywood! on apprend le nom des différents métiers sur un tournage de film et on tente de trouver le titre en VO de films célèbres (The Lion King, The Lion Queen ou the Lion Cub ?). Et on ne tourne pas la page sans avoir rencontré Marilyn Monroe et the famous English actor Charlie Chaplin.
Et ainsi d’une page à l’autre on croise Martin Luther King, les tramways de San Francisco, Elvis Presley, des joueurs de hockey sur glace, etc.

Les textes sont en français et en anglais. Tout n’est pas traduit, dans un sens comme dans l’autre. Cette photo de l’une des pages vous donne un bon aperçu de l’organisation du livre.

Comment utiliser ce livre interactif Let’s go to the USA ?

Comme tout livre, il est possible de le laisser à la disposition d’un enfant et de voir ce qu’il en ressort. Cela permet par exemple de commencer une petite bibliothèque bilingue et de rendre anodin le fait d’avoir un livre en langue étrangère.

Mais je trouve que chaque double page est suffisamment riche pour être complémentaire à une approche plus formelle. Personnellement avec Let’s go to school, j’avais choisi d’utiliser le livre comme conclusion d’une leçon. Ainsi l’élève cherchait les réponses aux petits quiz directement en anglais, sans aide de ma part.
Ici on peut s’en servir en guide d’introduction avant un voyage aux États-Unis, pour enrichir son vocabulaire ou pour voir, en famille qui est le plus calé sur le pays.

Mon avis critique sur Let’s go to the USA de Bayard

Il y a tout d’abord le terme interactif qui me gêne un peu. C’est comme une mode, si ce n’est pas de la pédagogie interactive, aucune chance que l’on apprenne l’anglais. Il faut quand même prendre conscience qu’il s’agit simplement de tirettes. D’un autre côté elles sont bien faites, elles fonctionnent bien (ce qui n’est pas toujours le cas). L’ensemble est solide et elles apportent vraiment quelque chose.

Ainsi les tirettes sont utilisées pour poser des questions ou lire la réponse. Une page permet également de comparer le vocabulaire américain à celui britannique. C’est assez sympa, surtout que du coup, le regard ne va pas accidentellement tomber sur la réponse.

J’ai également apprécié le choix des thèmes. On a une vision large, bien entendu incomplète, mais qui tente tout de même de saisir les variétés présentes dans le pays. Ainsi on visite New York, Washington, la Californie, les parcs nationaux et Hollywood.

Par contre si vous espérez que ce livre seul permettra à votre enfant de faire des progrès importants en anglais, malheureusement ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. Il va y gagner en culture général et il va enrichir son vocabulaire. Deux points que je trouve déjà pas mal du tout.

Pour trouver d’autres ressources pour lier apprentissage de l’anglais et culture, découvrez notre article d’activités sur l’Australie.

commander sur Amazon

Les plusavantages

Les moinsInconvénients

  • Contenu varié
  • Texte en anglais et en français
  • Petits quizz
  • Tirettes sur toutes les pages
  • Aspect extérieur un peu enfantin

Conclusion

Si vous cherchez une méthode pour enseigner l’anglais, passez votre chemin, ce livre n’est pas pour vous. Par contre pour un livre, qui sans en avoir l’air propose du contenu intelligent et anglophone, alors Let’s go to the USA de Bayard Jeunesse pourrait faire votre bonheur.

2 réponses sur “Mon avis sur Let’s go to the USA, livre interactif”

  1. Merci pour ce partage ! Effectivement ça à l’air intéressant mais davantage pour le côté culturel que le côté linguistique. J’ai l’impression que le vocabulaire est quand même très très spécifique (peut être même plus intéressant pour un collégien je trouve).

    Par contre le système des tirettes, mes enfants adore avec les Kididoc.

    1. Le problème du thème est qu’il faut que les enfants soient déjà intéressés par un autre pays, du coup plutôt à partir du CM1 en général. Ensuite au niveau du vocabulaire, cela dépend. Dans la baie de San Francisco, on a du vocabulaire pour décrire une ville, la page dédiée au jazz permet de voir les instruments de musique.
      Et pour les tirettes, il n’y a pas d’âge !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *